notre pedagogie 01

 

bebes cubes

 

Si chacune de nos crèches a ses spécificités, son originalité et sa propre approche pédagogique, l'ensemble de notre réseau a adopté un cadre pédagogique commun :

 

objectifs

 

« Les crèches de Tilio » définissent un cadre pédagogique commun qui a pour but d’orienter les professionnels dans leurs pratiques. Ce cadre propose des orientations qui servent de base à l’élaboration des projets pédagogiques et programmes éducatifs de toutes les crèches du réseau. Ces orientations sont ensuite déclinées et enrichies en fonction des sensibilités des équipes.

 

 les orientations pedagogiques

 

1. Le bien-être de l’enfant est placé au centre des préoccupations des équipes. Elles considèrent  chaque enfant avec bienveillance. La première mission des professionnels est la construction des liens d’attachement dans un espace collectif où plusieurs adultes interviennent.

 

2. Le respect des rythmes et des besoins :

Un cadre pensé pour eux, coloré et à leur hauteur.

Les espaces sont conçus pour permettre les expériences motrices.

Le nombre restreint d’enfants accueillis permet à l’équipe de respecter le rythme et de travailler dans une individualité constante avec chaque enfant. (avantage de la micro-crèche).

 

3. « Le jeu est le travail de l’enfant »[1]. Le jeu, son organisation et ses finalités de plaisir et de découverte  sont donc essentielles dans l’approche de nos crèches.

 

4. Le rôle de l’adulte

Son positionnement dans l’espace : la place et la visibilité des adultes sont tous deux régulateurs de la répartition des enfants dans l’espace et des interactions qu’ils pourront développer. L’adulte sécurise une zone et répond au besoin de sécurité affective de l’enfant qui va ensuite pouvoir explorer le milieu environnant.

Sa fonction d’étayage : l’adulte va mettre en avant la volonté de communication de l’enfant, il va être à l’écoute de ses tentatives de communication et lui répondre en utilisant un langage riche et adapté.

Sa fonction d'accompagnement de l'enfant : à trouver sa place au sein du groupe, de lui permettre d'exister, de partager (avec) pour l'emmener progressivement vers la socialisation.

 

5. L’observation professionnelle du jeune enfant est placée au centre des pratiques des professionnels qui sont formés pour pouvoir la mettre en œuvre.[2] Cette observation est construite et structurée par un travail d’équipe qui donne du sens aux pratiques quotidiennes. Des réflexions et échanges réguliers entre professionnels assurent un accueil optimum de  l’enfant et sa famille.

 

6. L’observation et l’analyse des pratiques des équipes par elles-mêmes est un des éléments complémentaires qui permet à chaque professionnel de s’adapter au mieux aux situations.

 

7. « Les crèches de Tilio » proposent un accueil centré sur l’enfant qui se place dans la continuité des choix éducatifs des familles dans un esprit de coéducation. Les transmissions sont donc essentielles tant dans la fiabilité des informations transmises que dans leur qualité, notamment sur les activités, les découvertes, les explorations et les observations qui ont pu être faites.

 

8. Les crèches de Tilio mettent en place une pédagogie égalitaire et pour ce faire, travaillent notamment à l’identification des représentations stéréotypées quant aux différences entre les sexes et favorisent le développement de la personnalité propre de chaque enfant en l’encourageant à exprimer ses besoins, ses émotions, ses envies. Nous accueillons les enfants en situation de handicap dans le cadre d’un projet d’accueil personnalisé. Nous refusons toute forme de discrimination. Les crèches de Tilio souhaitent également favoriser la mixité des équipes.[3]

 

9. La crèche est le lieu de vie des enfants, les familles y sont conviées lors d’évènements de rencontre (réunions, fêtes, activités …).

 

10. « Les crèches de Tilio » ne s’attachent pas de façon exclusive à l’un ou l’autre des grands courants pédagogiques. Les pédagogues enrichissent les pratiques de leurs savoirs pour que chaque professionnel puisse s’adapter à chaque enfant en fonction de ses besoins.

 


[1] Jean Epstein

[2] « Observer n’a pas comme objectif de dire ce qui est bien ou mal chez les enfants, ni de définir leur caractère à long terme, mais de constater objectivement où chacun d’eux en est dans son développement, de comprendre leurs réactions et leurs besoins actuels, de se questionner sur les réponses et les propositions à leur faire pour les aider à grandir. » Anne Marie Fontaine, L’observation professionnelle des jeunes enfants, Philippe Duval, 2011

[3] « La simple présence des hommes, constitue des modèles identificatoires essentiels. Si l’individu- se construit- à partir d’habitus intégrés et intériorisés depuis son plus jeune âge, la rencontre des jeunes enfants avec des professionnels masculins assurant le maternage et le change des couches et participant à leur éducation au sein des diverses structures, apparait une nécessité pour déconstruire la division sexuelle- des tâches et des activités » Inspection générale des affaires sociales (B Gresy et P Georges), Rapport sur l’égalité entre les filles et les garçons dans les modes d’accueil de la petite enfance, Décembre 2012